Richard Gordon: que croire?

J’avais suivi ma formation à la polarisation énergétique auprès de CLK Formation, à Lyon. L’enseignement des techniques nous y était présenté en tant que méthode de rééquilibrage énergétique, en vue de débloquer les circuits énergétiques obstrués, de faire circuler l’énergie librement et agir contre le stress. Il n’y était aucunement question avait aucune dimension thérapeutique.

r-gordonCependant, Roger Daulin, le formateur, a fait référence à Richard Gordon. Au sortir de la formation, j’avais envie d’en savoir plus. J’avais besoin d’en savoir plus. J’ai donc cherché du côté de Gordon. Le titre « La polarité, vos mains guérissent » a évidemment tout de suite attiré mon attention, et je l’ai commandé sur le champ. Sa lecture n’apprend pas beaucoup plus que de techniques que celles que j’avais apprises. par contre, Gordon place clairement la polarisation dans le champ du soin…

C’est cette lecture qui m’a motivé à tester la polarisation en lien avec le magnétisme, pour des soins précis. Avec des résultats inattendus et puissants! Beaucoup de polarisation, un peu de magnétisme, de beaux résultats…

Ceci a bien entendu excité d’avantage ma curiosité envers Richard Gordon, me demandant ce qu’il avait d’autre à m’apporter! Je me suis donc plongé dans la lecture de « Quantum Touch, le pouvoir de guérir », puis « Quantum Touch 2.0, redéfinir l’humain ». Il y définit ce qu’il présente comme une technique révolutionnaire et presque miraculeuse. Si je caricature, il serait presque possible de soigner n’importe quoi en quelques minutes, par la seule force de la volonté et de l’amour, même sur de nombreuses personnes en même temps… Gordon a un sens de la persuasion et de la séduction important.

dr-stone-1950

Randolph Stone

Tout cela semble trop beau et trop facile pour être vrai. Cela ne m’empêche pas de lire et, bientôt, tester. Qui sait? mais, à bien y réfléchir, ce qu’il propose n’est rien d’autre que du magnétisme. Mais Gordon n’y fait jamais mention. C’est comme s’il avait découvert lui-même qu’il était possible de prodiguer des soins grâce à ses mains et en utilisant l’énergie de manière intentionnelle… De la même manière, il ne fait pas référence (sauf pour une citation) au docteur Randolph Stone, qui est celui qui a réellement mis au point la thérapie par polarité.

Au demeurant, la formation à la thérapie par la polarité du Dr Stone est bien plus longue et complexe. Enfin, le site du Quantum Touch  est vraiment trop orienté vers la vente de formation pour m’inspirer confiance.

Je vous tiendrai au courant de mes essais…

Point dans le dos

J’ai eu, voici environ trois semaines, une personne venue pour une massage. A la discussion, il s’est avérée qu’elle souffrait depuis de longues années d’un point dans le dos. Une douleur à peu près constamment présente, mais plus ou moins forte selon les moments. Un point assez précis.

Nous avons donc opté pour un soin énergétique, sur la base de la polarisation, avec un brin de magnétisme. J’ai travaillé un peu moins d’une demi-heure. Etonnamment, lorsque la personne est entrée dans le cabinet, elle n’avait quasiment pas mal, mais en est ressortie avec une douleur! cela n’a pas duré: la douleur a disparu. Trois semaines après, elle n’est pas revenue!

L’océan, source d’énergie

On parle beaucoup des arbres, et aussi de pierres (rochers, mais également cristaux), pour régénérer notre énergie. Et, effectivement, nous trouvons en eux des sources de recharge énergétique efficaces. Certaines églises médiévales étaient jouxtées d’un rocher à haute teneur énergétique dans ce but précis.

Peut-être parce qu’elle n’est pas à proximité de beaucoup de gens, on parle moins de la mer. Il se trouve que je reviens de l’océan (Atlantique, au Portugal). Et tout était tellement évident! La puissance de la mer, son immensité, son mouvement comme une respiration profonde: tout en elle est énergie. Il est commun de dire qu’on se ressource au bord de l’eau, et cela a toujours été le cas pour moi. On en revient chargé d’énergie neuve et puissante. Il suffit de s’ouvrir à cette force, se laisser aller et s’en nourrir. Pas compliqué! La mer, ou mieux, l’océan, me semblent encore d’avantage hors de l’été, lorsque ces masses sont mouvementées.

Si vous avez l’occasion, donc, pensez-y… Moi, des mouettes m’en sortent de la tête!

img_0371

Rebouteux

Je vous ai parlé d’un repas que nous allions prendre ensemble, plusieurs magnétiseurs. Nous n’étions finalement que trois. Mais les échanges furent fructueux.

L’un de nous a eu l’occasion d’appliquer ses talents: le patron du restaurant souffrait du genou, qu’il n’arrivait plus à plier. C. l’a fait asseoir à ses côtés, puis a trituré le genou, avec force, pendant plusieurs minutes. L’opération semblait assez douloureuse pour le patient, mais il tenait bon. A un certain moment, C. a lâché le genou malade en disant: « c’est bon. » Simplement. Le malade s’est levé, a plié le genou et s’est mis à marcher avec une douleur largement atténuée…

Qu’est-ce que je retire de cela? Trois choses, principalement. La première: il m’apparaît de plus en plus clairement que magnétiseur et rebouteux ont des différences importantes. En l’occurrence, C. n’a pas utilisé le magnétisme pour arriver à ses fins. Il sait magnétiser, mais il sait aussi réaliser cela, remettre en place des éléments du corps avec ses mains. Je sais magnétiser, je ne sais pas faire ceci…  On peut donc être magnétiseur sans être rebouteux; l’inverse est moins vrai. Deuxièmement: j’adorerais avoir ce talent! Troisièmement: j’ai pris rendez-vous afin qu’il s’occupe de mes genoux…!

Je vous raconterai…

Repas

Vendredi soir 14 octobre, je vais me rendre à un repas d’anciens de la formation que j’ai suivie avec Thierry Balbo, voici maintenant presque deux ans. Je suis resté en contact avec plusieurs des stagiaires. Avec certains, nous nous retrouvons par moments dans une (bonne) pizzéria du centre de Grenoble. La dernière de ces rencontres commence à dater un peu. Je suis très curieux de voir où chacun et chacune en est. S’il pratique ou non, de quelle manière.

J’en profiterai sans doute pour demander à Christian une séance pour mes genoux!

La formation s’était déroulée par week-ends sur plusieurs mois. Cela nous avait permis de nous souder. Thierry Balbo nous avait également invités à une rencontre entre tous les participants aux différentes promotions. Comme nous l’avait dit Thierry, nous ne sommes pas là pour rien, le monde a particulièrement besoin de nous en cette époque troublée. Et, si vraiment nous avons été appelés à faire ce que nous faisons, alors j’ai l’impression que nous formons comme une confrérie. Le mot de confrères, et consoeurs, s’applique pour moi dans toute sa dimension en ce qui concerne les autres magnétiseurs.

Nous avons une mission et ne sommes pas trop nombreux pour la mener à bien…

Limites !

Ca y est, j’ai trouvé une limite aux effets de la polarisation. Vous savez que je me demandais jusqu’où cette technique pouvait bien aller, et je m’étais mis en devoir d’en trouver les limites. J’ai donc demandé à un ami de me servir de cobaye: merci à lui!

Cet ami est médecin lui-même, ce qui permet de diagnostiquer plus ou moins le problème. En l’occurrence, il s’agit de son genou, qui le fait souffrir, probablement à cause d’un ménisque. le problème semble donc mécanique. Ce qui m’amène à penser que je ne vois pas ce que je pourrais y faire. Donc: soit la polarisation a un effet, et là, je ne sais plus que penser… Soit elle n’en a pas, ce qui me semblerait normal et rassurant, en un sens!

Résultat: rien. Aucun effet notable. La polarisation énergétique n’est donc pas magique, j’en suis désolé…

Il est très difficile de trouver de quoi nourrir sa réflexion sur ce sujet sur internet. J’en suis du coup réduit à faire des expériences tout seul. Si quelqu’un qui me lit a lui ou elle aussi une expérience dans le domaine, je suis évidemment partant pour un échange. De plus, je pense que j’aurais bien besoin d’une séance pour moi-même!

Je suis bluffé!

A présent, j’ai pu tester cet outil, la polarisation énergétique, sur des affections assez variées. le résultat est assez incroyable: aucun échec. Que ce soit sur un pied enflé, des douleurs dans le dos ou les jambes, sur de l’arthrose, sur une hernie discale… Je dois avouer que je suis bluffé. Comme j’associe un peu de magnétisme à la polarisation, je ne suis pas sûr de l’efficacité de celle-ci sur l’entièreté du processus de guérison.

Je me demande jusqu’où cet outil peut aller. Je vais sauter sur les occasions de l’utiliser dans des cas qui me semblent trop difficiles, de manière à en cerner les limites.

A suivre…

Résultats bluffants !

Je vous ai parlé récemment de la polarisation énergétique. J’ai été formé à cette pratique dans le courant du printemps. Depuis, je l’ai utilisée à plusieurs reprises et, à chaque fois, les résultats sont étonnants. En réalité, je pratique le protocole de polarisation énergétique, puis je termine la séance par cinq minutes de magnétisme. C’est-à-dire qu’à la phase de rééquilibrage et de déblocage des circuits, sans intention, j’ajoute une phase au contraire intentionnelle, en fonction de la pathologie de la personne.

Hier soir, je suis intervenu auprès d’une personne bloquée par une double-hernie discale. Je ne savais pas trop où j’allais et je m’attendais à un effet bénéfique durant la nuit. J’ai fait de la polarisation énergétique, puis j’ai orienté un petite séance de magnétisme sur la partie douloureuse. En fait, dès l’issue de la séance, la personne a pu se lever et marcher, même si quelques douleurs subsistaient !

Je constate que l’effet est souvent immédiat. je vous donnerai d’autres exemples prochainement. En attenant, je suis impressionné par cette technique !

Massages bien-être

massageJ’ai quasiment terminé ma formation en massages bien-être, que j’ai entamée en début d’année chez CLK, à Lyon. C’est étonnant: en séances de magnétisme, je ne touche presque pas les gens, et je m’en trouve mieux ainsi. Les massages, à l’inverse, me procurent un grand plaisir, justement dans l’action de toucher à pleines mains! Il y a une grande complémentarité entre les deux disciplines: les soins énergétiques et les massages bien-être.

Chacun a son domaine: soigner pour les soins énergétiques; accompagner pour les massages. la distinction soins/accompagnement est décisive. On ne peut faire l’économie d’une réflexion et d’un positionnement clairs à ce sujet. Il est toutefois possible de nuancer. Le massage de bien-être  va souvent plus loin que le seul bien-être. Les vertus sur la santé du receveur sont patentes. le massage, dans certains cas, flirte avec le curatif, comme le Nang Tchi Tsa ou le Ku Nye, massages tibétains qui travaillent sur les éléments constitutifs de la médecine traditionnelle tibétaine. Avec ces deux massages, j’ai découvert une dimension spirituelle qui ne m’était apparu dans aucun autre auparavant, y compris pour les massages ayurvédiques. Peut-être me contredirez-vous… J’y reviendrai.

Enfin, voilà: je suis formé aux massages californien, des trois rides, ku-nye et nang-tchi-tsa. Je les pratique le plus possible, afin de me libérer de mes notes, de mes hésitations, afin de gagner en fluidité.J’ai aussi appris l’utilisation de la polarisation énergétique. Là, nous sommes avec un outil qui se couple tellement bien avec le magnétisme! Ce sera l’objet de mon prochain article.

 

premiers questionnements

point d'interrogationLorsque je me suis engagé dans une formation en magnétisme, je n’imaginais pas combien cela pourrait être perturbant. Pour moi, il s’agissait simplement d’apprendre utiliser de l’énergie afin de soulager d’autres personnes et animaux. Une simple technique énergétique, en somme.

Et me voilà confronté à des « choses » inattendues, troublantes, choses auxquelles je n’aurais jamais cru il n’y a pas si longtemps… Un an après, je ne sais toujours pas vraiment comment me positionner. J’ai soigneusement ignoré l’univers de l’ésotérisme depuis mon entrée dans la vie adulte. mais, à présent, mes lignes bougent. Beaucoup.

Continue reading