Rebouteux

Je vous ai parlé d’un repas que nous allions prendre ensemble, plusieurs magnétiseurs. Nous n’étions finalement que trois. Mais les échanges furent fructueux.

L’un de nous a eu l’occasion d’appliquer ses talents: le patron du restaurant souffrait du genou, qu’il n’arrivait plus à plier. C. l’a fait asseoir à ses côtés, puis a trituré le genou, avec force, pendant plusieurs minutes. L’opération semblait assez douloureuse pour le patient, mais il tenait bon. A un certain moment, C. a lâché le genou malade en disant: « c’est bon. » Simplement. Le malade s’est levé, a plié le genou et s’est mis à marcher avec une douleur largement atténuée…

Qu’est-ce que je retire de cela? Trois choses, principalement. La première: il m’apparaît de plus en plus clairement que magnétiseur et rebouteux ont des différences importantes. En l’occurrence, C. n’a pas utilisé le magnétisme pour arriver à ses fins. Il sait magnétiser, mais il sait aussi réaliser cela, remettre en place des éléments du corps avec ses mains. Je sais magnétiser, je ne sais pas faire ceci…  On peut donc être magnétiseur sans être rebouteux; l’inverse est moins vrai. Deuxièmement: j’adorerais avoir ce talent! Troisièmement: j’ai pris rendez-vous afin qu’il s’occupe de mes genoux…!

Je vous raconterai…

Repas

Vendredi soir 14 octobre, je vais me rendre à un repas d’anciens de la formation que j’ai suivie avec Thierry Balbo, voici maintenant presque deux ans. Je suis resté en contact avec plusieurs des stagiaires. Avec certains, nous nous retrouvons par moments dans une (bonne) pizzéria du centre de Grenoble. La dernière de ces rencontres commence à dater un peu. Je suis très curieux de voir où chacun et chacune en est. S’il pratique ou non, de quelle manière.

J’en profiterai sans doute pour demander à Christian une séance pour mes genoux!

La formation s’était déroulée par week-ends sur plusieurs mois. Cela nous avait permis de nous souder. Thierry Balbo nous avait également invités à une rencontre entre tous les participants aux différentes promotions. Comme nous l’avait dit Thierry, nous ne sommes pas là pour rien, le monde a particulièrement besoin de nous en cette époque troublée. Et, si vraiment nous avons été appelés à faire ce que nous faisons, alors j’ai l’impression que nous formons comme une confrérie. Le mot de confrères, et consoeurs, s’applique pour moi dans toute sa dimension en ce qui concerne les autres magnétiseurs.

Nous avons une mission et ne sommes pas trop nombreux pour la mener à bien…

Je suis bluffé!

A présent, j’ai pu tester cet outil, la polarisation énergétique, sur des affections assez variées. le résultat est assez incroyable: aucun échec. Que ce soit sur un pied enflé, des douleurs dans le dos ou les jambes, sur de l’arthrose, sur une hernie discale… Je dois avouer que je suis bluffé. Comme j’associe un peu de magnétisme à la polarisation, je ne suis pas sûr de l’efficacité de celle-ci sur l’entièreté du processus de guérison.

Je me demande jusqu’où cet outil peut aller. Je vais sauter sur les occasions de l’utiliser dans des cas qui me semblent trop difficiles, de manière à en cerner les limites.

A suivre…

Une lecture

On le sait, il est toujours très utile de lire ce que des professionnels. J’ai commandé un ebook très intéressant:

« Le vampirisme énergétique », d’Arnaud Thuly. 

Le livre est écrit de manière simple et efficace, bien structuré. On y apprend tout ce qu’il faut savoir sur les vampires énergétiques. Vous avez sans doute été confronté à ces situations où on a l’impression de se faire « pomper » notre énergie par certaines personnes. L’auteur analyse ici les différentes catégories de vampires, conscients ou inconscients, de quelle manière cela opère et dans quel cadre. Il est heureux de comprendre que, le plus souvent, le vampirisme énergétique est naturel et n’a pas forcément d’incidences notables. Mais celui-ci peut aussi s’avérer dangereux. J’ai été surpris d’apprendre que cette pratique est même souvent plus dangereuse pour le vampire que pour sa « victime »…

On apprend également comment les repérer et à s’en protéger.

Je n’ai plus le prix en tête, mais c’est très abordable !Capture d’écran 2016-05-27 à 17.53.25

Oesophagite

Un appel hier soir, vers 22h15. Un bébé de trois mois souffre d’une oesophagite, inflammation due à l’acidité sur l’oesophage. Le traitement médical semble inefficace, mais l’intervention d’un magnétiseur a permis de calmer le problème durant quelques jours. Pourquoi n’ont-ils pas rappelé ce même magnétiseur, direz-vous ? Il se trouve que le grand-père était en visite chez sa fille, et qu’il me connaît: c’est parfois tout bête!

Continue reading

Grippe

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais il y a un virus assez virulent qui fait des dégâts: fièvre, maux de tête et un peu de toux sèche.

Mon fils, 9 ans, l’a attrapé voici trois jours. Il s’est réveillé à minuit et demi en pleurant, à cause du mal de tête, et avec une forte température. Doliprane. Puis je me suis allongé à ses côtés et ai appliqué mes mains sur sa tête, pour une séance de magnétisme d’une petite vingtaine de minutes. Alors, certes, la maladie n’est passée d’un coup comme par magie. Cependant, si je compare à ce que vivent ses copains dans le même cas, il peut la vivre de bien meilleure façon: s’il ne vas pas à l’école, il reste néanmoins debout en journée et on a même fait les devoirs. C’est assez soft !

Je suis donc particulièrement satisfait. C’est une découverte, car je ne savais pas que le magnétisme aurait une incidence sur ce type d’affection. Bonne et utile découverte !

 

Première séance

Fleche_arbaleteJ’étais encore en formation, mais j’avais besoin de pratiquer ce que je venais d’apprendre. Nous étions à la fin de ‘année 2014. Une amie suivait mon évolution, et c’est tout naturellement à elle que j’ai proposé de me servir de « cobaye ».

Nous venions d’apprendre à repérer les agressions dont nous pouvons être l’objet, et qui, parfois, prennent la forme de projectiles qui se fichent dans nos corps subtils: flèches, pieux, entités…

Continue reading